24/12/2007

Sommet de l’UE | L’agenda flexicuritaire : Quatre partis communistes rassemblent leurs points de vue ...

L’UE organise le démantèlement social. Les partis communistes de quatre pays européens préparent la riposte.

Jo Cottenier
19-12-2007

Le week-end dernier, les partis communistes d’Allemagne (DKP), des Pays-Bas (NCPN), du Grand-Duché de Luxembourg (PCL) et de Belgique (PTB) ont œuvré à la rédaction d’un point de vue commun sur le principal cheval de bataille de l’Europe pour l’instant : la flexicurité.

 

Au même moment, cette flexicurité figurait également à l’ordre du jour des chefs de gouvernements européens. Laquelle de ces deux rencontres fut la plus importante ? Pour le capital européen, pas de doute, il s’agissait du sommet de la place Schumann. Car c’est là qu’a été décidé de faire de la flexicurité et du démantèlement du droit du travail la priorité numéro un de l’Union européenne pour les trois années à venir. Cela veut dire que chaque pays sera constamment encouragé à rendre sa législation du travail plus souple et plus flexible. Concrètement : licenciements plus faciles, encore plus de recours au travail intérimaire et temporaire, flexibilité accrue des horaires, plus d’heures supplémentaires, travailler plus longtemps et flexibilité accrue des statuts salariaux.

Lors de la rencontre des quatre partis communistes, la première attention a été à la lutte contre ces mesures. Comme modèle, on a surtout prôné l’exemple du mouvement syndical hollandais. Aux Pays-Bas, le ministre Donner a concocté un plan tendant à assouplir considérablement les modalités de licenciement. Contre ces visées, la coordination syndicale hollandaise FNV a mené ces derniers mois une grande campagne baptisée « Non au licenciement éclair ! ». Le 24 novembre, quatre grandes manifestations étaient prévues mais, entre-temps, le plan Donner a été mis à l’écart. Cette victoire indique aux quatre partis la voie à emprunter si on veut venir à bout de cet agenda flexicuritaire. Une plate-forme commune de revendications sera diffusée fin mars dans les quatre pays à l’occasion du sommet européen du printemps.

10:41 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.