28/01/2011

Ce soir, vendredi 28 janvier 2011

 
Ce soir, vendredi 28 janvier 2011:
 
-BELGIQUE: hier Elio Di Rupo, président des “socialistes” francophones est sorti de plusieurs jours de torpeur pour proposer en Belgique (toujours pas de gouvernement, après les élections législatives de juin 2010!) un gouvernement d’union nationale regroupant les partis “démocratiques” qui voudraient y entrer et se suicider ... Un rêve: l’union nationale dans un pays de plus en plus divisé par les politicailleurs de la fausse “gauche” à la droite nationaliste et séparatiste, en passant par le centre, du Nord, du Centre, de l’Est et du Sud... Si Di Rupo et son parti était vraiment socialistes, ils appelleraient au rassemblement des syndicats et de toute la gauche unie à descendre massivement dans la rue et à se mobiliser dans les usines pour rappeler à leurs comparses traditionnels qu’il y a lieu de régler d’ABORD les problèmes urgents et sociaux du pays et d’ envoyer Bhv et les problèmes linguistiques à la poubelle.  Les problèmes linguistiques, ça fait 50 ans que cela dure par la grâce des politiciens particrates et que cela divise le pays. “Socialistes”, libéraux et catholiques, ont mis le pays au bord du gouffre et aujourd’hui ils n’ arrivent plus à danser ensemble ... Les travailleurs qui constituent l’immense majorité de la population, ne sont plus aujourd’hui considérés que comme des machines à voter qui n’ont même plus le droit de savoir à quelle sauce nos “dirigeants” “démocrates” veulent les avaler. Ils discutent en vase clos depuis de mois (Pas seulement de Bhv!).  Naguère parti “socialiste”, Fgtb, coopératives, mutuelles, Fps, Js,... faisaient partie de ce que l’on appelait “L’Action socialiste”. Aujourd’hui, on n’ en parle plus de cette machine “socialiste” reliée au sommet. Tous ces “bôyîards” (en wallon) sont devenus des ratinés de l’inaction qui trônent au-dessus de la paix sociale et de la participationnite gouvernementale à tout prix. Le Ps n’ est plus qu’une organisation de parrains et de papas... Ils sont loin les heures et les jours de gloire du passé ...!
-MONDE ARABE: Tunisie, Algérie, Egypte, Jordanie, Yemen, ..., ça continue à bouger. Pendant que “l’on” entasse les peuples de l’ Euro-dictature des multinationales capitalistes dans la misère, ceux des pays arabes descendent dans la rue pour se libérer  des dictatures, du néo-colonialisme occidentale et de l’ esclavage. On ne peut qu’ approuver. On nous a assez dit (avec raison!) que ces pays étaient des dictatures réactionnaires et féodales, qu’il n’y avait au Moyen-Orient qu’ Israël comme Etat “démocratique” (???)... Les vacances de luxe à Djerba et à Dubaï, ce sera bientôt fini pour certaines classes occidentales ... !
-BELGIQUE: Partisans au Pays-Noir :
(au Pays de Charleroi en BELGIQUE)
 
Voyez ci-dessus cette intéressante vidéo, si vous ne la connaissiez pas encore. Avec feue Yvonne LEDOUX, qui fut capitaine de la Résistance. Une figure qui raconte sur cette vidéo certains épisodes de son passé dans la clandestinité à la fin de sa vie.
Yvonne Ledoux, l'employée communale à CHARLEROI, devenue capitaine dans la résistance, a caché des prisonniers soviétiques évadés à l'hôtel de ville de Charleroi, au nez et à la barbe de la Gestapo. Elle fait revivre les exploits, les espoir et les peines d'une foule de jeunes de l'époque. Avec Ivan Mokan et Benoit Michiels, elle est co-auteur du livre "Partisans au Pays Noir", édition EPO, 1995, 221 pages.

Filmé à Bruxelles, le 14 novembre 1995

Vidéo disponible sur DVD, contactez :
av@marx.be
 
Note de RoRo:
 
Après ces premiers actes clandestins, elle fut recrutée par les communistes, au sein des Partisans armés.
Raoul BALIGAND, fut commandant d’une brigade internationale auprès des Républicains espagnols. Il fut député communiste de Charleroi, après la fin de la guerre.
Yvonne LEDOUX, fut aussi conseiller communal communiste à Charleroi, après la guerre.
Le traître Désiré PAQUET, infiltré dans le Pc, est celui qui fit notamment arrêter l’ Abbé BOUGARD de Courcelles. Il a personnellement arrêté le communiste Georges GLINEUR, parti dans la clandestinité dans la région de Huy.
Valentin TAINCLAIR et Désiré DECELLIER  (de Châtelet) sont des parlementaires communistes décédés dans les camps nazis
YvonneLEDOUX fut aussi après-guerre la compagne de François LECLERE, permanent de la Fédération communiste et lui aussi un héros de la Résistance
MOKAN, est un Soviétique évadé qui prit une part très active dans la Résistance en Belgique et qui rentra, après guerre en Union soviétique...
 
 
 
 

 

19:24 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.