04/07/2011

Sur le fascisme des puissances de l'Axe et le fascisme moderne

 
Sent: Thursday, June 23, 2011 4:40 AM
 
Subject: Sur le fascisme des puissances de l'Axe et le fascisme moderne
 


 

Sur le fascisme des puissances de l'Axe et le fascisme moderne

 

La définition du terme « fascisme» a d'abord été donnée par George Dimitrov dans le Rapport au 7ème Congrès de l'Internationale communiste (1935).

Elle est reprise dans le «Petit dictionnaire philosophique» de Rosenthal et Ioudine (1955) VOIR DÉFINITION À LA SUITE DE CE TEXTE.

 

En lisant les définitions de Dimitrov et de Rosenthal et Ioudine, on se rend compte que le fascisme moderne ressemble au fascisme des puissances de l'Axe des années 20, 30 et 40, et que, pour l'instant, les États-Unis joue le même rôle et présente les mêmes caractéristiques que le fascisme nazi.

 

Le fascisme proprement dit est né vers 1922, nom donné par Mussolini à son mouvement.  Il avait été précédé par les gouvernements de Noske en Allemagne et de Horthy en Hongrie, suite aux tentatives des communistes allemands et hongrois d'instaurer la dictature du prolétariat.  Ces partis révolutionnaires, inspirés par la Révolution socialiste d'Octobre 1917 en Russie, n'avaient pas su préparer, comme Lénine l'avait fait, un parti communiste profondément implanté dans le prolétariat et la paysannerie pauvre après un long travail des marxistes russe et de leur exceptionnel dirigeant, Lénine, de 1895 à 1917.

 

Le fascisme a donc existé avant, pendant et après la montée (1922) et la chute des fascismes (1945) de l'Axe, de l'avant-guerre à la destruction de l'Axe.

Le fascisme n'est pas mort en 1945, avec l'écrasement de l'Allemagne nazie par l'Armée rouge dirigée par Staline.  L'Angleterre et les USA, alors étaient encore des "Alliés" de l'URSS était prêts à collaborer avec les nazis pour écraser l'URSS.  Churchill, avait pensé faire une paix séparée avec les nazis pour se retourner contre l'URSS.  Il avait aussi pensé s'allier aux troupes nazies défaites, leur rendre les armes et marcher avec les troupes britanniques contre Moscou.

 

Après la victoire soviétique et des autres alliés, l'URSS, sous la direction de Staline, était devenu la seconde puissance mondiale sur tous les plans (économique, politique, social, militaire, technique, scientifique) et le centre du développement des démocraties populaires dans le monde.  Mais cette puissance était socialiste et les puissance impérialistes allaient se coaliser pour la détruire.

 

C'est ainsi qu'en 1946, Churchill, prenant la direction idéologique des puissances impérialistes mondiales a lancé l'appel à la «Guerre froide» et les guerres chaudes contre le communisme.  La guerre mondiale avait déclenché dans tous les pays dominés, des luttes de libération nationale et des révolutions socialistes, qui étaient en voie de renverser l'impérialisme.

 

L'appel de Churchill à la guerre froide (1946) a été le début du développement du fascisme moderne.  Le fascisme moderne vise à briser les luttes anti-impérialistes et les luttes pour le socialisme.  Depuis 1946, le fascisme moderne s'est étendu par le renversement de gouvernements progressistes, par des coups d'États fascistes et l'instalation de régimes militaires, par des guerres civiles et des interventions étrangères d'une puissance encore plus grande que celle des hordes nazies en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

 

Le livre «Un autre regard sur Staline» (1994) de Ludo Martens contient un chapitre intitulé «Les États-Unis prennent la relève de l'Allemagne nazie». Il décrit la doctrine Truman, de domination mondiale, le Plan Marshall, qui causa entre autre la rupture de Tito du camp socialiste et le développement du révisionnisme yougoslave, le plan Dulles d'infiltration, de corruption et de destruction de l'intérieur des partis communistes, le coup d'État de Khrouchtchev.

 

Les puissances impérialistes, grâce au coup d'État par Khrouchtchev, ont obtenu pénétré le Parti communiste soviétique.  Khrouchtchev entreprend l'abandon des principes marxistes-léninistes, le démantèlement des structures socialistes, la destruction de l'URSS de Lénine et de Staline, des Partis communistes, du Mouvement communiste international.  Le fascisme peut aujourd'hui se développer librement, les révisionnistes ont bloqué temporairement la progression du marxisme-léninisme en brisant idéologiquement, politiquement et organisationnellement l'unité communiste de Lénine et de Staline.

Aujourd'hui, les premiers noyaux de reconstruction marxiste-léniniste apparaissent dans la plupart des pays (Russie, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, États-Unis, France, Inde, etc.).  Actuellement les communistes doivent étudier, diffuser, appliquer le marxisme-léniniste, reconstruire dans chaque pays un Parti communiste véritable et dans le monde le Mouvement communiste international.

 

Reconstruction communiste Canada - pueblo@sympatico.ca - Unité contre la crise, le fascisme et la guerre

 



Définition du «Petit dictionnaire philosophique» publié sous la direction de M. Rosenthal et de P. Ioudine par les Éditions en langues étrangères, Moscou 1955, et publié en fac-similé par les Éditions Eugène Varlin, en 1977.

 

«Fascisme : Forme la plus réactionnaire, ouvertement terroriste, de la dictature du capital financier, instaurée par la bourgeoisie impérialiste dans le but d’écraser la résistance de la classe ouvrière et de tous les éléments progressistes de la société.  Le fascisme est une manifestation de cette réaction politique dans tous les domaines, qui est le propre du capitalisme au stade suprême de son développement, au stade impérialiste.  L’établissement du fascisme atteste que les classes bourgeoises dominantes ne sont plus à même de gouverner, de conserver leur pouvoir par les moyens ordinaires, «démocratiques», que les aspirations croissantes des masses populaires à la liberté ne peuvent plus être réprimées que par la violence et la terreur sanglante.  Ce qui caractérise le fascisme, c’est la suppression des libertés démocratiques, même les plus élémentaires, la destruction des organisations ouvrières et des autres organisations progressistes, l’instauration d’un régime de terreur déclaré pour maintenir le pouvoir de la bourgeoisie ; c’est la préparation et le déclenchement de guerres de rapine dans le but d’asservir les peuples indépendants et de conquérir la domination mondiale.

 

Le régime fasciste a été instauré d’abord en Italie (1922), puis en Allemagne (1933) et dans plusieurs autres pays : en Espagne, en Pologne, en Bulgarie, etc.  L’avènement du fascisme avait été favorisé par la politique de trahison pratiquée par les social-démocrates.  En Allemagne il s’était affublé du masque du «national-socialisme».

 

Dans le domaine idéologique, le fascisme est le plus franc obscurantisme, une «philosophie» et une «morale» qui prônent la haine de l’homme et le brigandage.  Le fascisme s’appuie sur la théorie raciste (V. Eugénique; Racisme) d’après laquelle la bourgeoisie de telle ou telle nation aurait droit à la domination mondiale, serait la seule race «supérieure».  Les hitlériens préconisaient une «science» particulière : la géopolitique (V.), qui justifiait les prétentions impérialistes à l’«espace vital», c’est-à-dire la conquête de terres étrangères.  Les «philosophes» fascistes rejetaient les acquisitions de la culture et les détruisaient, proclamaient la supériorité des instincts bestiaux sur la raison humaine.  Ils établirent le culte mystique du «sang racial», le culte de la personne du «führer», etc.

 

Le mérite historique du peuple soviétique à l’égard de toute l’humanité progressiste est d’avoir été à la tête de la lutte contre le fascisme dans la deuxième guerre mondiale et d’avoir joué un rôle décisif dans la défaite de l’impérialisme allemand et japonais.  Malgré la débâcle du fascisme à la suite de la deuxième guerre mondiale, les éléments réactionnaires de certains pays impérialistes tentent de le ressusciter.»

 


Pour en savoir un peu plus, n'hésitez pas à cliquer sur mes liens et/ou à vous inscrire volontairement ... 

http://romainroger.blogspot.com/

http://courcelles.skynetblogs.be/

 http://www.facebook.com/RomainRogerdeCourcelles

http://twitter.com/#!/RoRoCourcelles

http://romaincourcelles.wordpress.com/author/romaincource...

http://en.gravatar.com/romaincourcelles                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           http://www.6pourcent.be

http://www.taxedesmillionnaires.be/

http://fr.netlog.com/rogerromain                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

roger.romain@skynet.be

18:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.