19/08/2011

[Roma_Francais] «En France, les poubelles sont plus riches»

http://static.skynetblogs.be/media/1355/trans-thumb.3.gifLa misère de la plupart des Roms en EURO-DICTATURE capitaliste et raciste  ...

Pourtant ces Roms sont européens ou le seront bientôt ..
RoRo
 
 
Sent: Friday, August 19, 2011 8:11 AM
 
Subject: [Roma_Francais] «En France, les poubel les sont plus riches»
 
 
 
06h00 | Mis à jour 07h26
Par yann saint-sernin
   

Roms : « En France, les poubelles sont plus riches »

[PORTFOLIO] Un an après le fameux discours de Nicolas Sarkozy, la situation des Roms en France reste précaire et complexe. Exemple au squat de Thiers-Benauge, le plus grand de Bordeaux.

  Dans le squat de Thiers-Benauge, le plus grand de l'agglomération bordelaise, s'entassent des dizaines de familles tziganes.  photo laurent theillet  || Theillet Laurent  photo laurent theillet  || Theillet Laurent  photo laurent theillet  || Theillet Laurent  photo laurent theillet  || Theillet Laurent  photo laurent theillet  || Theillet Laurent  photo laurent theillet  || Theillet Laurent || Theillet Laurent || Theillet Laurent
 

Dans le squat de Thiers-Benauge, le plus grand de l'agglomération bordelaise, s'entassent des dizaines de familles tziganes. photo laurent theillet (Theillet Laurent)

 

Dans le squat de Thiers-Benauge, le plus grand de Bordeaux, sur la rive droite, on cherche Krazimir, Rom bulgare. « Un parcours typique » pour les habitants des squats bordelais, explique Fanny, une bénévole de l'association Procom, qui milite pour les droits des Roms. Elle jure qu'elle l'a vu ici, il y a une dizaine de jours. Il avait été évacué du squat de Villenave-d'Ornon. Ne sachant où aller, il a débarqué là avec sa famille. Il a construit une cabane de bois et de cartons dans le hangar désaffecté de l'ancienne gare, propriété de la CUB. Auparavant, Krazimir était à Floirac. Un immense bidonville insalubre, démantelé il y a un peu plus d'un an.

On ne trouve pas Krazimir. L'endroit est immense. Une vraie ville dans la ville. Avec ses quartiers. D'abord, des bâtiments. Vétustes. Dans une semi-pénombre, des dizaines de familles s'entassent sur plusieurs étages. Chaque pièce ou couloir est occupé, inégalement aménagé. Les odeurs de cuisine mêlées à l'humidité imprègnent les murs. « Quand vous partez, vous êtes sûrs de ne pas retrouver votre place », explique Jivka, une femme d'un certain âge. Dans sa famille, il y a 12 personnes. Ils occupent deux pièces. Les vêtements des enfants, elle les trouve dans les poubelles.

 

 

bilan en demi-teinte
 

12 familles prises en charge à l'issue de la Mous (maîtrise d'œuvre urbaine et sociale) pour les Roms mise en place dans l'agglomération de Bordeaux il y a deux ans : « Un bilan en demi-teinte », reconnaît Alexandra Ciarri, adjointe à la précarité à la mairie de Bordeaux. Mais Thiers Benauge semble faire consensus : « Il n'y aura pas d'expulsion massive du squat. Associations, préfecture, CUB et mairie sont d'accord pour que les personnes qui se mettent hors la loi soient reconduites à la frontière. Néanmoins, dans notre accompagnement, plus de choses doivent être faites. Tous les partenaires sont d'accord pour poursuivre le travail de la Mous en mettant l'accent notamment sur l'accès au travail. Tout tient à la capacité de dialogue entre les partenaires. Nous devons sortir des idées reçues de part et d'autre et nous confronter à la réalité pour intégrer ceux qui le peuvent », poursuit l'élue bordelaise.

 

Link: http://www.sudouest.fr/2011/08/19/en-france-les-poubel-les-sont-plus-riches-477837-710.php

__,_._,___

15:10 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.