03/09/2011

c7l8 : Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place  + L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase l a ville

 
-----Message d'origine-----
From: melusine
Sent: Wednesday, August 31, 2011 9:21 AM
 
Subject: : Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place + L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
 
 
>
>> Parallèle entre Syrte et Grozny: non approprié
>>
>> La Tchéchénie était (est ) une partie de la Russie (une province aidée par
>> l'étranger...USA) contre la Russie ,  ce n'est pas le cas de la Libye qui
>> n'est ni française, ni britannique, ni étasunienne, ni otanesque,
mais un état souverain attaqué par l'OTAN
 
 
> mais voir le reste de l'info du lieutenant-colonel
> M.
>>
>>
>> ----- Original Message -----
>> From: "Bruno DRWESKI" <drweski.bruno@...>
>> Sent: Wednesday, August 31, 2011 8:15 AM
>> Subject: tr: Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe
>> présent sur place  + L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>>
>>
>> Si une ville comme Syrte résiste avec tant de ténacité, alors que Tripoli
>> est contrôlée (plus ou moins) par les rebelles et l'OTAN, et que Kadhafi
>> n'est pas là, cela prouve une chose : La dictature n'est pas qu'une
>> dictature, elle a un appui populaire ...sinon, tout se serait effondré, à
>> commencer par les services de sécurité et l'armée. S'ils résistent, c'est
>> donc que l'appui populaire au régime est relativement fort ...l'imagerie
>> du "bon peuple" contre le "méchant dictateur" ne correspond tout
>> simplement pas à la réalité, c'est une guerre civile et la partie qui
>> gagne est celle qui a le plus fort pourcentage d'appui dans la population
>> ...à moins qu'il y aie intervention étrangère qui impose la victoire d'un
>> camp sur l'autre ...pour un temps.
>>
>>
>>> Message du 31/08/11 02:19
>> : bouhamidi mohamed
>> Envoyé le : Mercredi 31 Août 2011 0h58
>> Objet : Tr : Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe
>> présent sur place + L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>>
>> http://www.comite-valmy.org/
>>
>>
>>
>> Libye – Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place
>> :
>>
>> L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville
>> mardi 30 août 2011, par Comité Valmy
>> Pour la troisième journée consécutive, des avions de l’OTAN lancent des
>> missiles et bombardent massivement la ville de Syrte, ville natale de
>> Mouammar Kadhafi, ne permettant pas à quiconque de s’échapper. Le
>> périmètre de la ville est entouré de points de contrôle « rebelle »,
>> derrière lesquels se trouvent des unités des forces spéciales de la
>> Grande Bretagne, de la France, du Qatar et des Émirats arabes unis.
>> La sortie de la ville est complètement bloquée. Ni les femmes, ni les
>> enfants ne sont autorisés à la quitter. Les hommes qui tentent de quitter
>> la ville avec leurs familles, sont capturés puis fusillés. Leurs familles
>> sont renvoyées dans la ville sous les bombardements. « Il n’y a
>> pratiquement aucun moyen d’enterrer les cadavres », a déclaré dans une
>> lettre qui a été reçu à Argumenty.ru ce matin. L’auteur est un ancien
>> officier de l’armée soviétique et des services spéciaux russes, qui est
>> maintenant à Syrte.
>> Ilya Korenev, cet ancien officier de l’URSS et des forces spéciales
>> russes, est un ancien lieutenant-colonel, que la rédaction d’Argumenti.ru
>> a précédemment qualifié de « source », et qui assume être proche au
>> colonel Kadhafi, a décidé de mentionner son nom dans la lettre.
>> « Dans la ville jusqu’à présent pas de troupes (ndlr : pas « d’armée »
>> loyaliste, stricto sensu) : les rebelles ou les forces spéciales n’ont
>> osé entrer. Dans la nuit il y avait beaucoup de petites provocations afin
>> d’essayer d’établir la présence et l’emplacement de troupes
>> gouvernementales. Plusieurs petites escouades de rebelles ont tenté une
>> action pour sonder dans la nuit et les reconnaître, mais ils ont été
>> détruits. En même temps, un avion de reconnaissance télécommandés d’espionnage
>> sans pilote « drone » était en l’air, qui a répertorié les défenses de
>> la ville. Une heure après, les attaques aériennes ont commencé sur les
>> cibles ainsi repérées. Cependant, les défenseurs de la ville avaient déjà
>> quitté leurs positions pour d’autres endroits », écrit le
>> lieutenant-colonel.
>> Selon lui, « la situation ressemble au terrible hiver de 1995 à Grozny,
>> Tchétchénie, où tout ce qui bougeait était bombardé, sans aucun bon
>> système de guidage ou sans coordonnées précises. La seule différence
>> était que la Russie et l’armée de l’air n’avaient pas beaucoup de
>> combustible, donc les vols n’étaient pas aussi intenses que ceux d’aujourd’hui.
>> Pour le moment, les forces aériennes de l’OTAN sont en opération
>> quasiment 24 heures sur 24. ».

11:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.