08/10/2011

FRANCE-USA: soutenez Copwatch ... c7

 
 
 
La FRANCE, c’ est aussi en EURO-DICTATURE capitaliste ...
RoRo
 
 
 
 
Sent: Friday, October 07, 2011 4:18 PM
 
Subject: Tr : soutenez Copwatch ...
 

----- Mail transféré -----
De : mikara <...>
À : Ginette Hess Skandrani : grianala@....
Envoyé le : Vendredi 7 Octobre 2011 14h22
Objet : soutenez Copwatch ...

... le site qui FILME les flics dans leurs exactions quotidiennes ...
les pôvres seraient "fichés" !!! (suivant le glissement significatif de la grosse presse du K - voir ci-dessous - pilotée par guéant...) ...

-----------

http://www.lepost.fr/article/2011/09/30/2602576_copwatch-...-[NL_1144]-20111007

Guéant veut faire bloquer CopWatch, le site "anti-flics" : réponse le 12 octobre

30/09/2011

Le ministère de l'Intérieur demande aux fournisseurs d'accès de bloquer Copwatch, le site qui fiche les policiers.

 
Afficher l'album
Cet album comporte 2 photos et restera disponible sur SkyDrive jusqu'au 6/01/2012.
Afficher l'album        

Fouille policière dans un hall de la cité Castellane, à Marseille. (photo d'illustration) | MAXPPP
Le ministre de l'Intérieur veut faire bloquer le site Copwatch Nord-Ile-de-France.

Ce site qui prétend lutter contre les bavures policières met en ligne des dizaines de photos de policiers en habits ou en civils, agrémentées de commentaires sur leurs activités, leurs affectations, et parfois leurs noms et surnoms.

Un référé a été déposé vendredi pour obtenir des fournisseurs d'accès le blocage des "pages diffamatoires et injurieuses" du site. Il sera examiné le 12 octobre par le Tribunal de grande instance de Paris.

La demande du ministère s'appuie sur la plainte déposée lundi en Seine-et-Marne par un fonctionnaire de la préfecture de police de Paris qui a reçu une cartouche de chasse dans sa boîte aux lettres. Dans sa plainte, il explique qu'il a été "fiché" sur Copwatch, où il figurait en photo, rapporte Le Figaro.

Dans un communiqué publié sur le site, les auteurs de Copwatch remercient "les centaines de personnes nous ayant envoyé leur soutien, approuver notre démarche et qui vivent au quotidien le flicage et la répression", et répondent à Claude Guéant.

"Insupportable et scandaleux"

"Ce ciblage des fonctionnaires de police est absolument insupportable et scandaleux", avait jugé le ministre de l'Intérieur Claude Guéant, à l'occasion d'un déplacement à Strasbourg. "Quand je vois ce qui se passe sur ce site Copwatch, je ne peux pas m'empêcher de penser aux milliers de policiers qui sont blessés chaque année pour assurer la sécurité de leurs concitoyens", avait-t-il ajouté.

Le site est hébergé aux Etats-Unis par Rise Up, un col­lec­tif amé­ri­cain qui héberge les activités en ligne de mili­tan­ts. Impossible donc d'exiger de l'hébergeur la suppression du site.

"Des dizaines de plaintes"

Deux plaintes contre le site Internet ont déjà été déposées par le ministère de l'Intérieur, l’une pour "diffamation publique envers un fonctionnaire de police", l’autre pour "diffamation publique de l’administration". Les commentaires sur ce site "portent gravement atteinte à l’honneur et à la réputation de fonctionnaires de police et de militaires de la gendarmerie (...) et mettent en péril leur sécurité ainsi que celle de leurs familles", a estimé le porte parole du ministère.

Le deuxième syndicat de gardiens de la paix, Alliance (à droite de l'échiquer politique), avait annoncé que "des dizaines de policiers fichés" sur le site ont déposé plainte.

Les auteurs de Copwatch Nord-Ile-de-France avaient déjà répondu aux plaintes des policiers : "Nous conseillons aux syndicats policiers de mesurer leurs propos et leur menace au vu de ce que nous possédons. Nous allons montrer qui vous êtes réellement et la répression quotidienne que vous faites subir à la frange la plus pauvre de la population". Ils évoquent notamment des vidéos sur la "répression calaisienne" ou "une enquête sur les relations entre la police lilloise, les supporters fascistes du LOSC et un groupe néonazi".







13:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.