20/10/2011

Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com: Il(s) ne manque(nt) pas d'air c7

Sent: Thursday, October 20, 2011 10:28 AM
Subject: Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com
 
20/10/2011 10:28:02
Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com

Il(s) ne manque(nt) pas d'air

Tous au front... et lui aux abris Oui, il(s) ne manque(nt) pas d'air "Notre destin se joue dans les dix jours", a expliqué Nicolas Sarkozy, mardi 18 octobre, à l'Elysée. A Nice, en clôturant une…

Pour lire la suite cliquez ici

© 2011 over-blog.com - Tous droits réservés
Jeudi 20 octobre 2011

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/69/6/tf1-lci-nicolas-sarkozy-en-visdite-sur-la-base-militaire-de-l-ile-2343696_1902.jpg?v=1

Tous au front... et lui aux abris

 

Oui, il(s) ne manque(nt) pas d'air

"Notre destin se joue dans les dix jours", a expliqué Nicolas Sarkozy, mardi 18 octobre, à l'Elysée. A Nice, en clôturant une table ronde sur l'emploi, le chef de l'État a endossé l'habit de père de l'Europe :"Ceux qui détruiront l'euro prendront la responsabilité de la résurgence de conflits sur notre continent."

 

Voila entre autres ce que Fa# a osé déclarer.

C'est un double constat d'échec. L'intégration capitaliste de l'UE bute sur les pratiques du capital, sur les hégémonies et rivalité intra capitaliste et des intérêts impérialistes. Mais aussi échec idéologique de convaincre les peuples de l'obligation d'abandonner leur souveraineté : l'aspiration pacifiste à coopérer passe par l'exigence de continuer d'exister.

Le propos de l'élyséen porte gonfalon du CAC 40 est lourde de menaces : en gros il nous (re)fait le coup de "c'est nous ou le chaos" sauf que l'expérience montre que le chaos, c'est eux. Les morts sociaux et physiques sur le champ de bataille de leur guerre économique, l'explosion de la misère de l'insécurité sociales citoyenne, toutes leurs victimes pourtant si nombreuses, au point que l'Organisation internationale du travail stigmatise les pratiques patronales et étatiques en œuvre dans l'UE (cliquer ici ), n'arrivent pas à masquer les champs de batailles armées que leur politique a réalisé pour exploser les souverainetés populaires. Ils font exploser les frontières politiques par tous les moyens. Ils font leur la phrase de Clausewitz : " la guerre est le prolongement de la politique par d'autres moyens".

La guerre civile dans l'ex yougoslavie, ils l'ont, Allemagne et France, fabriqué de toute pièce.

Dans la bouche de ceux qui y ont armé les factions, qui y ont implanté les pratiques quasi génocidaires via leurs conseillers politiques et militaires, ceux qui ont poussé les feux de la xénophobie, participé ou couvert des crimes de guerre et contre l'humanité qui opposent les peuples autour de conceptions chauvines, oui il ne faut pas manquer d'air.

Pas ça et pas vous!

L'€ est l'arme de l'abandon des souverainetés populaires pour assoir la souveraineté du capital lequel à besoin pour se maintenir et assurer ses profits de mettre les peuples en concurrence pour baisser les garanties collective de tous. De la baltique à l'adriatique, de l'atlantique à la Mer Noire c'est leur visée.

L'exemple de la Grèce du Portugal de l'Espagne et bientôt du reste de l'UE est patent.

Ceux qui refusent de le voir sont des aveugles volontaires.

Le temps arrive où le rassemblement pour interdire le recours à la guerre va devenir une priorité qui ne sera efficace que liée à l'émancipation définitive des dogmes du capital et à son élimination.

"Le capitalisme porte la guerre comme la nuée parte l'orage" Jaurès il y a cent ans le disait déjà, on connaît la suite. Sauf que nous sommes avertis.

Les mouvements et organisations pacifistes vont-ils prendre des initiatives immédiates pour contrer le discours inadmissible de Fa# ?

http://medias.lepost.fr/ill/2009/06/08/h-20-1569494-1244483317.jpg


21:18 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.