03/04/2012

GRANDE-BRETAGNE: VICTOIRE DE GALLOWAY A BRADFORD

 
 
 

Grande-Bretagne : succès électoral écrasant de George Galloway (« Viva Palestina »)

 

vendredi 30 mars 2012



Suivre la vie du site RSS 2.0   Enregistrer au format PDF Version PDF   Tip A Friend  Envoyer par email   Version imprimable de cet article Version imprimable  
 

Partager626

 


Le militant britannique George Galloway, cible de tous les tirs pour son opposition aux guerres d’Irak et d’Afghanistan, ainsi que pour son soutien assumé à la cause du peuple palestinien, a obtenu jeudi un succès électoral aussi inattendu qu’incontestable.

Candidat indépendant de la coalition Respect, Galloway a en effet écrasé tous ses concurrents dans une élection législative partielle à Bradford, où vit une importante communauté issue de l’immigration indienne et pakistanaise, majoritairement musulmane.

Ancien membre du Parti Travailliste (Labour), George Galloway en avait été exclu en 2003, pour s’être opposé à l’invasion de l’Irak fomentée par le chef du gouvernement (Travailliste) Tony Blair et le gouvernement américain.

Il avait alors contribué à la formation de la coalition Respect, dont les thèmes d’intervention sont aussi bien la résistance à la politique néo-libérale des trois partis dominant la vie institutionnelle britannique (Labour, Conservateurs, Libéraux-Démocrates), qu’à leurs menées bellicistes et islamophobes.

Respect et Galloway se sont aussi sérieusement investis dans les campagnes de solidarité avec le peuple palestinien.

On leur doit en particulier l’organisation de grands convois terrestres, les caravanes « Viva Palestina », qui ont réussi à plusieurs reprises à rompre le blocus criminel de la bande de Gaza (CAPJPO-EuroPalestine, avec l’aide précieuse de plusieurs municipalités, a organisé plusieurs des étapes françaises de ces caravanes internationales, en 2008 puis 2010).

La circonscription ouvrière de Bradford-Ouest où se déroulait l’élection législative partielle de jeudi était depuis près de 100 ans un fief du Parti Travailliste.

Galloway y a fait campagne en exigeant le retrait immédiat des troupes britanniques d’Afghanistan, où elles constituent, derrière les Etats-Unis et devant la France, le deuxième contingent des forces d’occupation, avec environ 10.000 soldats sur place (tant qu’ils ne sont pas rapatriés dans des cercueils).

Face aux accusations diffamatoires de communautarisme, Galloway a eu beau jeu de faire remarquer que les électeurs de Bradford l’ont préféré, lui « l’Ecossais de souche », au candidat du Labour, Imran Hussein, dont les accointances musulmanes sont connues et reconnues.

La presse britannique de tous bords a fait vendredi ses gros titres du « coup de tonnerre Bradford-West », où Galloway a obtenu 56 % des voix, contre 25 % à Imran Hussein, et 8 % au candidat du Parti Conservateur (actuellement au pouvoir à Londres).

CAPJPO-EuroPalestine

 
 

21:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.