23/04/2012

Elections en FRANCE: rien n' est encore joué définitivement, mais déjà le danger fasciste ...

 
Elections en FRANCE: rien n' est encore joué définitivement, mais déjà le danger fasciste ...
 
Il n’ aura pas fallu 24 heures, pour que les instituts de sondages et les médias pourris du capitalisme, tant en FRANCE qu’en BELGIQUE, remettent les fascistes du Fn au goût du jour.
 
L’aubaine: le score important du Fn... Le but les prochaines législatives tant en FRANCE qu’en BELGIQUE.
 
Les sondages et médias ont tout fait pour fabriquer ces résultats: un chouchou de droite Sarko, un chouchou de gauche Hollande (il y a quelque 2 ans, ils nous présentaient Dsk, mais hélas pour eux ...!). Et les faschos pour jouer la balance.
 
Bons résultats pour la Le Pen (?) Mauvais résultat pour Mélenchon du Front de Gauche (?).
 
C’est à voir. Ils donnaient au début, moins de 5 % à Mélenchon qui a doublé le score en une seule campagne électorale. Même s’il a bénéficié de l’ appui du Pcf, le FG n’ a pas quelque 30-40 ans d’existence. Le Parti de Mélenchon existe seulement depuis quelque 2-3 ans, depuis la dissidence de ce dernier à l’égard du Ps français. Seuls à gauche, Mélenchon et ses alliés ont apporté quelque chose dans cette campagne et le combat est loin d’être terminé. Ce n’ est pas un échec, c’ est un bon début, un bon départ, qui laissera des traces.
 
Pour en revenir en BELGIQUE, le fameux Benjamin Maréchal animait toute son émission matinale ce lundi-matin Télé Vivacité et radio en donnant la parole aux sympathisants et électeurs du Fn qui ont ainsi été tirés de leurs cartons.
 
Le but présenter le Fn comme un parti crédible, désormais respectable, et comme les autres... L’emmerde, les arguments, les motivations, les circonstances sont exactement les mêmes que  ceux qui dans les années ‘30 votaient pour les rexistes et Léon Degrelle.
 
Quelques différences minimes: les Juifs (responsables de tous les maux) et les communistes (dangereux et vendus à l’étranger) sont remplacés par l’immigration, principalement arabe.
 
On nous parle aujourd’hui des “valeurs” de l’ extrême-droite...
 
C’est une honte, un véritable outrage, pour tous ces BELGES (et ces FRANCAIS...) qui ont combattu le fascisme depuis 1936 en Espagne (et même dans la HONGRIE de Horthy d’où nous viennent certains Sarkozy père et fils), qui sont tombés lors de l’invasion nazie, qui ont combattu les armes à la main dans les rangs de la Résistance, qui ont péri devant les pelotons d’ exécution (dont ces milliers de communistes qui appartenaient au “Parti des fusillés), ces juifs, handicapés, tziganes et ces opposants politiques qui sont partis en fumées dans les camps de concentration ...
 
En FRANCE, il faut battre Sarkozy et sa nounou Marine Le Pen et en BELGIQUE les travailleurs et les vrais belges ne doivent pas mordre à l’hameçon fasciste nouvelle mouture. Sarkozy fait partie de la droite extrême et LE PEN de l’ extrême-droite. Cherchons bien, il n’ y a pas beaucoup de différence ...
 
Les élections présidentielles françaises, depuis le début, n’ont été qu’une immense farce organisée et téléguidée, orchestrée par les instituts de sondage et les médias.  Les dés ont été pipés depuis le début, même si finalement Hollande pourrait l’emporter. Le capitalisme restera, après avoir changé un peu les meubles ...
 
RoRo
 
 
 
 

20:20 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.