28/08/2013

Syrie

 
 
 
 
From: jemi.bayart
Sent: Wednesday, August 28, 2013 3:50 PM
 
Subject: brève: Syrie
 
La Communauté Internationale..!
Que représente cette "Communauté International" dans le monde: 440 millions d'habitants alors que la planète Terre compte environ 7,2 milliards d'habitants... Soit 6,1 % de la population mondiale
À l'oreille de nombreux occidentaux, habitants de ces trois principaux pays -États-Unis, G.B., France-, ça sonne vrai d'autant plus que les télés et radios fidèles l'ont dit et répété, répété, répété...
Des millions de personnes -je ne dis pas citoyens- "gobent" tout ce qui est dit, sur les ondes en particulier.
Si ces syriens -plus d'un millier- ont été victime de gaz, c'est horrible vu les souffrances physiques endurées avant la mort.
Mais ces hommes politiques, au visage marqué par une profonde tristesse sincère ou de circonstance -voir M. Fabius- ferment-ils les yeux sur les drames constants en Afrique et ailleurs qui entraînent la mort de centaines de milliers voire de millions, de pauvres gens? Poser cette question, c'est y répondre.
Hier -27/08- france 5 a diffusé un reportage édifiant sur la misère au Libéria -espérance de vie: 45 ans- et en Papouasie...

Les décideurs de guerre ne connaissent pas l'origine des tirs, néanmoins, trois éléments les encouragent à agir ainsi -sous pression..?-:
-1/ Pétrole/Gaz: "L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi dans l’article magistral que nous publions. À un moment où la zone euro menace de s’effondrer, où une crise économique aiguë a conduit les États-Unis à s’endetter à hauteur de 14 940 milliards de dollars, et où leur influence s’amenuise face aux puissances émergentes du BRICS, il devient clair que la clé de la réussite économique et de la domination politique réside principalement dans le contrôle de l’énergie du XXIe siècle : le gaz. C’est parce qu’elle se trouve au cœur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie est prise pour cible. Les guerres du siècle dernier étaient celles du pétrole, mais une nouvelle ère commence, celle des guerres du gaz."
(http://www.voltairenet.org/article174022.html)
-2/ Géopolitique - politique impérialiste (pas d'autre mot) d'où constat d'une nouvelle "guerre froide" (là non plus il n'y a pas d'autre mot)
-3/ Économie de guerre...
C'est grave, très grave, mais c'est ainsi... Toujours plus.

Les mensonges d'un passé récent -Ex Yougoslavie, Roumanie, Irak, Libye-, ne changent rien dans l'état d'esprit de ces populations manipulées.

Certes, des voix s'élèvent contre ces guerres coloniales, mais les "forces" du mal détiennent "la bonne parole".

Ils ajouteront la mort à la mort mais de très haut et de très loin, ainsi, comme l'avait fait remarquer un de ces "faucons": "nous éviterons de notre côté des pertes humaines", les autres, militaires -conscrits- et civils (dégâts collatéraux), ce n'est pas un problème, devait-il penser...

Nota: Il est plutôt rare qu'un média relate les souffrances de militaires syriens: "J'ai réussi à les évacuer, mais c'est au moment où je tentais de récupérer leurs armes que j'ai été blessé à la jambe. Il devait s'agir d'une balle empoisonnée car les médecins à l'hôpital ont dû m'amputer", dit-il." (20 minutes 30/08/2012)

Une des conséquences de ces sales guerres et de l'exploitation des richesses en Afrique en particulier, c'est l'afflux régulier de pauvres gens qui fuient la misère et les guerres de clans après la dévastation de leur pays..
EX:  "Une dizaine de voitures piégées ont explosé dans la capitale irakienne et sa banlieue ce matin - Des bateaux de fortune transportant plus de deux cents immigrés, dont 26 femmes et dix enfants, ont de nouveau traversé la Méditerranée pour rejoindre les côtes italiennes, ont annoncé samedi les garde-côtes en Sicile"

jmb



















.

21:46 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.