12/02/2014

Les promesses oubliées du père François ...

 
cfs

Au chapitre des promesses oubliées du père François ...     

 

31 janvier 2014

Rétention : des enfants toujours enfermés en 2014

 

Depuis la semaine dernière au moins deux familles avec de jeunes enfants ont été enfermées dans des centres de rétention (rétention ou détention, prison ?). Une privation de liberté pour des enfants mineurs à laquelle le candidat François Hollande avait promis de mettre fin. Mais l’humeur du moment est plus centrée sur les résultats chiffrés d’une politique saluée par le ministre de l’Intérieur ce matin que sur l’humanité des promesses à demi-tenues de la campagne présidentielle.

La première famille a passé deux jours privée de liberté au centre de rétention administrative (CRA) de Nîmes entre le 22 et le 24 janvier. Ce couple tchétchène enfermé avec leur enfant de 2 ans a pu rencontrer La Cimade et introduire une requête devant le juge administratif. Le tribunal a remis en liberté la famille car le préfet de la Loire aurait dû privilégier l’assignation à résidence plutôt que l’enfermement en centre de rétention.

La deuxième famille a été enfermée une courte nuit dans le CRA de Metz du 28 au 29 janvier. Il s’agit d’une femme nigériane accompagnée de ses deux filles âgées de 4 mois et de deux ans. Leur arrivée a été organisée par l’administration dans la nuit et l’expulsion à l’aube. Elles ont été expulsées vers l’Italie sans pouvoir rencontrer l’Ordre de Malte, association qui assure l’aide à l’exercice des droits dans ce CRA. Bien sûr, aucun juge n’a pu se prononcer sur la légalité de leur enfermement ou de leur expulsion.

Ces deux situations apportent encore une fois la preuve de l’insuffisance de la circulaire du 6 juillet 2012 censée limiter et encadrer l’enfermement des enfants en rétention. La politique répressive et contraire à l’intérêt des très jeunes enfants est toujours d’actualité en 2014. Les enfants n’ont pas leur place dans un lieu d’enfermement particulièrement anxiogène et traumatisant.

Les circulaires ne sont pas suffisantes pour garantir la fin de l’enfermement (l‘emprisonnement en réalité) et de l’expulsion des enfants. Le gouvernement doit changer la loi pour mettre un terme à cette pratique, y compris à Mayotte où près de 4000 enfants subissent ce traumatisme illégalement chaque année.

20:44 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/02/2014

Liberez Margaretta D’Arcy, militante irlandaise de 79 ans en pr ison ! Prisonnière politique en Irlande !!!!!!!!!!!!

 
cs
 
Répression, liberté, démocratie: c’est en EURO-DICTATURE capitaliste ...
RoRo
 

 

----- Original Message -----

 

Sent: Tuesday, February 04, 2014 4:21 PM

Subject: tr: Liberez Margaretta D’Arcy, militante irlandaise de 79 ans en prison ! Prisonnière politique en Irlande !!!!!!!!!!!!

 

la liste des prisonniers politiques en Europe s'allonge constamment !!! L'Irlande est censée en plus d'être un Etat neutre non mebre de l'OTAN !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Libérez Margaretta D’Arcy, militante irlandaise de 79 ans en prison !

vendredi 31 janvier 2014


Margaretta D’Arcy, pacifiste, féministe, écrivain et réalisatrice, est en prison en Irlande pour avoir protesté contre l’utilisation de l’aéroport de Shannon (2ème aéroport irlandais, à l’ouest du pays) comme base militaire par les avions militaires américains qui vont larguer des bombes sur les populations civiles dans différents pays, dont l’Afghanistan.

Cette militante qui a toujours participé aux luttes de tous les peuples opprimés, dont celle du peuple palestinien, a été condamnée à trois mois de prison pour avoir pour s’être introduite sur la piste d’aviation de l’aéroport de Shannon, bien connu pour servir d’escale aux vols militaires américains chargés de drones en direction de l’Afghanistan, et pour avoir refusé de signer l’engagement de se tenir à distance de l’aéroport.

Ici la vidéo de son action courageuse menée le 7 octobre 2012, à l’occasion du 11ème « anniversaire » de l’invasion américaine de l’Afghanistan. :

Elle a été arrêtée à son domicile de Galway le 15 janvier au matin puis transférée à la prison de haute sécurité de Limerick, alors qu’elle a 79 ans et subit un traitement anti-cancéreux.

Des manifestations exigeant sa libération ont lieu devant sa prison et dans de nombreuses villes, y compris à Bi’lin en Palestine :

Une quinzaine de parlementaires de 8 pays différents ont écrit au ministre de la justice irlandais, Alan Shatter, pour demander sa libération.

Nous vous demandons d’envoyer d’urgence une lettre à l’ambassadeur d’Irlande pour vous indigner d’une mesure aussi honteuse et demander sa libération.

M. Rory Montgomery,

Ambassadeur d’Irlande en France

12 avenue Foch. 75116 Paris

Fax : 01 44 17 67 50

twitter : @IrlEmbParis

Vous pouvez aussi appeler le matin de 9 H à 12 H 30 . Téléphone : 01 44 17 67 00.

Merci aussi d’écrire une carte postale de soutien à Margaretta et de la lui envoyer à :

Margaretta D’Arcy

c/o Limerick prison

Mulgrave street

Limerick

République d’Irlande

CAPJPO-EuroPalestine
En nous rejoignant vous acceptez de participer à cette dynamique volontariste qui comblera sans aucun doute un manque. Ensemble nous sommes forts.

Romuald Dzomo Nkongo
Président d'Afriques et Nouvelles Interdépendances (ANI)
00(33) 6 26 15 36 77

 

21:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |