29/06/2015

[mpep] La vraie question posée au référendum grec est la sorti de l'euro

 
 
From: M'PEP
Sent: Sunday, June 28, 2015 12:56 PM
 
Subject: [mpep] La vraie question posée au référendum grec est la sorti de l'euro
 
LA VRAIE QUESTION POSÉE AU RÉFÉRENDUM GREC EST LA SORTIE DE L’EURO

Par la délégation du Parti de l’émancipation du peuple (ex-MPEP*) au Forum anti-union européenne d’Athènes (26 au 28 juin 2015).

Athènes, le 28 juin 2015.

L’Assemblée nationale grecque, la Vouli, dans la nuit du samedi au dimanche 28 juin, a voté pour la tenue d’un référendum le 5 juillet. Elle a repris la proposition du Premier ministre Alexis Tsipras de demander au peuple grec de se prononcer sur les propositions de l’Union européenne et du FMI de poursuivre la destruction de la Grèce. Le gouvernement grec, par cet acte politique de grande portée,  met ainsi un terme aux tergiversations et reculs de ces derniers mois.

La pression populaire extérieure et celle de l'opposition interne au parti Syriza est parvenue à briser l'immobilisme du gouvernement grec. Ce dernier, par le vote aux élections législatives de janvier 2015, disposait déjà de toute la légitimité nécessaire pour stopper les plans imposés par la Troïka. Le référendum a ceci d’intéressant qu'il inverse le rapport de force. Alors que le Premier ministre était sur la défensive, c'est l'Union européenne et le FMI qui se trouvent en position difficile. Pour gagner le référendum, le gouvernement devra être beaucoup plus ferme et dynamique.

Car la véritable question qui sera posée sera celle du maintien ou de la sortie de la Grèce de la zone euro. En effet, si l'Union européenne et le FMI ne versent plus les prêts permettant à la Grèce de rembourser sa dette, il ne sera pas possible de payer les fonctionnaires et les fournisseurs de l'État, ni d'assurer sa trésorerie et ses investissements.  La seule solution sera donc de revenir à la drachme, afin d'utiliser la politique monétaire – comme à la Libération en France - pour redévelopper l'économie grecque.

La plus grande inquiétude concernant l'issue de ce référendum sera la capacité des Grecs à résister à l'avalanche de propagande haineuse qui commence à s'abattre sur le pays. L'offensive a commencé par l'exclusion de la Grèce de la réunion de l'eurogroupe. De fait, la Grèce se trouve exclue de la zone euro.  Le gouvernement grec va-t-il en tirer toutes les conséquences ? Ce n'est pas certain, car jusqu'à présent Alexis Tsipras a multiplié les déclarations favorables à l'Union européenne et à l'euro. Il a même ajouté sa voix à ceux qui présentent la sortie de l'euro comme une apocalypse. Comment va-t-il réagir dans les quelques jours qui viennent, pour répondre à la Troïka et aux grands médias qui vont tenter d'affoler la population sur les conséquences d'une sortie de l'euro ?

La Troïka et le FMI tentent en réalité un coup d’État contre le gouvernement grec. Le lien doit être fait avec le référendum français de 2005 qui avait été suivi d'un coup d’État parlementaire en 2008, le traité constitutionnel européen ayant été remplacé par le traité de Lisbonne par un vote du congrès, annulant le référendum.

Tout le monde devrait l'avoir compris depuis le temps : l'essence de l'Union européenne est de détruire la souveraineté  nationale. C'est, en effet, le meilleur moyen pour empêcher la mise en œuvre de toute politique favorable aux classes dominées.

Tous les peuples des pays membres de l'Union européenne attendent beaucoup du peuple grec. Il a dans les mains la possibilité d'enclencher un processus politique similaire à celui de la Révolution française de 1789. Son vote “non” peut susciter une dynamique d'espoir conduisant à des réactions en chaîne dans plusieurs pays pour sortir de l’euro et de l'Union européenne. Comme en 1789, qui avait vu le peuple devenir souverain à la place du monarque, il s’agit aujourd'hui de mettre le peuple, dans chaque pays, comme souverain à la place des oligarques européens et de Washington. Le Parti de l'émancipation du peuple (ex–M'PEP) soutient sans réserve le peuple grec dans cet affrontement historique. Il appelle tous les peuples de l‘UE à ne pas laisser le peuple grec seul et à le soutenir dans ce combat.

Le Forum international contre l’Union européenne qui s’est tenu du 26 au 28 juin 2015 a lance un appel à l’unité populaire pour le NON au referendum en Grèce. Non à l’austérité, à l’euro et à l’Union européenne, oui à la souveraineté nationale et populaire du peuple grec et pour la libération de tous les peuples enfermés dans le piège européen.

La délégation de notre Parti à Athènes :

Valérie Coignard, Michèle Dessenne, Maurice Engrand, Benoît Martin, Jacques Nikonoff, Joel Périchaud, Michel Quinet.




Adhérez au Parti de l'émancipation du peuple (ex. M'PEP) !

Pour imprimer le bulletin d’adhésion, cliquez ci-dessous :
http://www.m-pep.org/IMG/pdf/bulletin_adhesion_2015.pdf...



------------------------------
Editeur : M'PEP
http://www.m-pep.org
------------------------------


Pour vous inscrire à nouveau, il vous suffira d'envoyer un message à cette adresse : mpep-subscribe@liste.mpep.fr
ou d'en faire la demande en écrivant à l'adresse suivante contact@m-pep.org

------------------------------------------------------------------------------

11:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

27/06/2015

Passage en force sur les pensions : pas question ! | Grèce | Abd el en vrai | Borgerhout, zone hors TTIP

 
 
From: PTB
Sent: Friday, June 26, 2015 3:54 PM
Subject: Passage en force sur les pensions : pas question ! | Grèce | Abdel en vrai | Borgerhout, zone hors TTIP
 
Newsletter du PTB :: 26 juin 2015

Nous condamnons avec fermeté les attentats horribles qui ont eu lieu en France, en Tunisie et au Koweit. Rien ne peut justifier de tels actes. Condoléances pour les victimes et leurs proches et solidarité avec toutes les personnes touchées (quelque soit leur origine et confession religieuse) par ses attaques meurtrières. Le PTB rejette avec force tous les actes de haine et de division qui sont à la base de ces attentats et qui en découleraient. ‪#‎nonàlahaine


Le PTB condamne le passage en force du gouvernement sur les pensions

« C'est un jour sombre pour la démocratie et le droit à la sécurité sociale », a déclaré ce mardi le député fédéral Raoul Hedebouw. À l’entame de longues journées de débats parlementaires, le PTB réagit avec indignation sur le projet de loi concernant l’augmentation de l’âge de la pension. Le gouvernement veut boucler rapidement ce dossier au Parlement pour affaiblir la manifestation syndicale du 7 octobre.


Grèce : l’Union européenne et le FMI poussent à un « Syrizexit »

A chaque concession du gouvernement grec, les institutions créancières (le FMI, la Banque centrale européenne et la Commission européenne) poussent plus loin. Derrière cette stratégie se cache la volonté d’en finir avec ce qui doit devenir « une parenthèse de gauche » et de renverser le gouvernement grec.


Delhaize : Qui croit encore dans les promesses de la direction ?

Depuis ce mercredi 24 juin, c’est officiel. On a beau parler de « fusion » Delhaize-Ahold, dans les faits, Delhaize est bel et bien repris par le groupe Ahold. Les bourses jubilent, mais le personnel et les syndicats sont inquiets et appellent à la vigilance. Lors du conseil d’entreprise, la direction a promis des garanties concernant l’emploi et la mise en œuvre de la récente restructuration. Mais qui peut encore la croire ?


Vidéo | Le PTB présente sa loi sur la taxe des millionnaires

Pour sa première année de présence parlementaire, le PTB a déposé sa proposition de loi pour la taxe des millionnaires. C’est l’alternative à l’austérité : une taxe des millionnaires, à savoir de 1 à 3 % d’imposition en fonction de l’importance de la fortune, qui permet d'investir dans l’emploi public, les pensions, l’enseignement... Raoul Hedebouw, député fédéral du PTB : « L’année passée, il y a eu 12 000 nouveaux millionnaires en Belgique. Quelques petits pourcents, ça les touchera à peine, eux qui continuent à s’enrichir… »


Les syndicats à nouveau dans la rue contre le dumping social

L’an dernier, le 4 avril, plus de 50 000 manifestants de toute l’Europe descendaient sur Bruxelles contre le dumping social et la politique d’économies de l’UE. Ils ont remis ça ce mercredi 24 juin car la situation a encore empiré. A tel point que, dans une lettre envoyée à la Commission européenne, sept ministres de l’Emploi plaident pour des règles plus strictes.


Borgerhout, première zone hors TTIP de Flandre

Le district anversois de Borgerhout s’est déclaré ce lundi 22 juin « zone hors TTIP ». L’initiative du PTB, soutenue par le sp.a et Groen, lance le mouvement des communes se positionnant contre le TTIP en Flandre.


Abdel en vrai : « Des gamins de 5 ans me disent “le Vlaams Belang c’est dégueulasse” »

Certaines de ses vidéos humoristiques sur Youtube sont vues par plus de 500 000 personnes. Les sujets abordés vont de la Palestine aux commentaires racistes sur certains sites d’infos, en passant par l’extrême-droite ou le drapeau algérien. Vous pourrez retrouver Abdel en vrai… en vrai, à ManiFiesta. Rencontre.


Achetez vos tickets pour ManiFiesta maintenant

Vous comptez venir à ManiFiesta, la plus grande fête de la solidarité, les 18 et 19 septembre prochains ? N’hésitez pas à acheter vos tickets à l’avance : c’est moins cher !


Des vacances pour des enfants réfugiés

20 juin, Journée internationale des réfugiés. Plus de la moitié des 59 millions de réfugiés sont des enfants. Des enfants entraînés dans une fuite inhumaine, à la recherche d’une vie sûre et digne. Accueillir des enfants durant quelques jours pendant les vacances ? C’est possible.



Contient


Promotion

Livre

Commandez le nouveau livre de Peter Mertens et ses 15 co-auteurs au PTB-shop ou recevrez-le gratuitement en prenant un abonnement au magazine Solidaire.

ManiFiesta 2015

Dépliant programme ManiFiesta 2015

Taxe des millionnaires

Saut d'index

Petition index

Petition Index

Petition pensions

Petition pensions

Plan Cactus du PTB

Plan Cactus du PTB

Parti du Travail

Facebook icon Twitter icon

Solidaire


 

22:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

15/06/2015

Le Bulletin du Courrier des Balkans N°1107: crevant: 16 après la lâche agression ricano-otano-occidenale contre la Serbie, ...

h
 
 
 crevant: 16 après la lâche agression ricano-otano-occidenale contre la Serbie, ...
Mais pourquoi les États-Unis continuent-ils à investir autant dans les Balkans ?
Mais pourquoi les États-Unis continuent-ils à investir autant dans les Balkans ?
Traduit par Jovana Papović
Depuis 1990, les États-Unis ont dépensé plus de sept milliards de dollars dans les Balkans. L’objectif : soutenir les nouveaux régimes “démocratiques” et favoriser “l’État de droit”. Force est de constater que cette diplomatie sonnante et trébuchante a montré ses limites. Pourtant, Washington continue de miser sur la région, au détriment de Bruxelles. Pourquoi donc ?
Par Milan Milošević « La Macédoine est aujourd’hui confrontée à une possible implosion, la Bosnie-Herzégovine est presque aussi désunie qu’au temps de la guerre, le Kosovo vit un exode massif, ses habitants fuient leur gouvernement corrompu et divisé… Il semble que les trois pays les plus vulnérables de la région se trouvent face au précipice. S’ils tombent, les diplomates américains et européens devront enfin se demander : qui sont les véritables perdants dans les Balkans ? », écrivait le 10 mai l’analyste Edward P. Joseph dans la revue Forein Affairs.

12:46 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/06/2015

Une crise peut en cacher une autre - Politique à gauche - N°171 - 5 juin 2015

 
 
Sent: Saturday, June 6, 2015 4:14 AM
Subject: Une crise peut en cacher une autre - Politique à gauche - N°171 - 5 juin 2015
 
Si vous ne parvenez pas à visualiser ce message : http://www.jean-luc-melenchon.com/lettre/lettre171.html
N° 171 - 5 juin 2015 

À LA UNE

Une crise peut en cacher une autre
L'Europe est entrée dans ce qui pourrait être une nouvelle crise de l'euro. En effet, plusieurs émetteurs institutionnels envisagent une sortie de la Grèce de la monnaie commune, notamment le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble et le FMI. Avec un objectif : faire plier Tsipras. Mais le Premier ministre grec s'y refuse. Il estime désormais que c'est au FMI et à l'Union européenne de faire des concessions. Dans ce contexte, une nouvelle crise semble inévitable puisque les USA, qui contrôlent le FMI, semblent déterminés à voir la Grèce faire faillite ou capituler... Lire le billet...

L'AGENDA

Du samedi 6 au dimanche 07 juin
Conseil national du Parti de Gauche

Le samedi 6 juin à 10h
Ouverture des travaux de l'Assemblée représentative du M6R

Du lundi 8 juin au jeudi 11 juin
Session parlementaire à Strasbourg

Le mardi 9 juin à 18h30
Strasbourg - Conférence autour du «Hareng de Bismarck», avec Liem Hoang Ngoc

Le samedi 13 juin
Gueret - Manifestation nationale de défense des services publics

Le lundi 15 juin à 20h30
Toulouse - Conférence - débat autour du «Hareng de Bismarck» à l'Université Populaire de Toulouse

LA VIDÉO

Depuis dix ans, l'Europe est illégitime
Invité de Thomas Sotto le 29 mai 2015, Jean-Luc Mélenchon a déclaré que l'Union européenne était illégitime en France depuis le « non » au référendum de 2005. Un « non » que Nicolas Sarkozy et François Hollande ont transformé en « oui », contre la volonté du peuple. Jean-Luc Mélenchon a également parlé de l'euro, de l'Allemagne et du scandale de la FIFA... Voir la vidéo...

ARGUMENT

Loi Rebsamen : une loi de reculs sociaux et d'inégalité
Mardi 2 juin était votée à l'Assemblée nationale la loi Rebsamen. Elle remet en cause les droits des salariés et est un nouveau pas du gouvernement en direction du Medef et de la Commission européenne... Lire l'argument...

EUROPE

VIDÉO : Le vin en résistance au Parlement européen
Le 20 mai 2015, Jean-Luc Mélenchon organisait au Parlement européen une initiative sur le vin après avoir publié sur son blog un argumentaire sur ce sujet, peu traité par le monde politique alors que nos productions sont menacées par le Grand Marché Transatlantique... Voir la vidéo...

EN LIBRAIRIE

Avec les Fralib, de la résistance à l'alternative
Ce jeudi, les Fralib lancent officiellement leur coopérative « Scop-Ti » ainsi que leur marque de thé : « 1336 ».
1336, comme le nombre de jours de lutte qu'il aura fallu aux ex-salariés d'Unilever pour remporter leur combat.
Un combat que Jean-Luc Mélenchon avait soutenu dès le début, effectuant son premier déplacement de candidat à l'élection présidentielle dans leur usine. Ce livre retrace l'histoire de la lutte des Fralib et présente le projet qu'ils ont construit...

En savoir plus...

VU DANS LES MÉDIAS

Succès de la manif en ligne #JeSuisRépublicain
Le 29 juin à midi, le Mouvement pour la 6e République organisait une manifestation en ligne « #JeSuisRépublicain » contre le hold-up de Nicolas Sarkozy sur ce mot. Cette opération a été un succès : le mot-clé #JeSuisRépublicain s'est hissé au rang de sujet le plus partagé de France sur Twitter !...
Lire l'article...

PAS VU DANS LES MÉDIAS

L'UE ferme les yeux sur les pesticides tueurs d'abeilles
Connaissez vous les néonicotinoïdes ? Cette substance tueuse d'abeilles et d'insectes pollinisateurs est présente dans certains insecticides que la Commission européenne se refuse à interdire. Parmi les bénéficiaires de ce laisser-faire, on retrouve les firmes allemandes Bayer et BASF. Le poison allemand tue donc aussi les abeilles...
Lire le billet...
Les archives du «Petit courrier»


En cas de problème, vous pouvez également copier le lien ci-dessous et le coller dans votre navigateur:
http://www.jean-luc-melenchon.fr/newsletter?na=u&ni=201008&nt=6fc3840248632e5e775b6cb73bf2be78

13:34 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |