BELGIQUE: bref pour dépister, lutter et résister au terrorisme des autres, c' est aussi le moment de vérifier la validité de nos pilules d' iode, ...

Incroyable !

Attentats : la Belgique était avertie

M.B. avec T.C.
Le journal italien Libero Quotidiano a révélé que les services spéciaux marocains avaient transmis à la Belgique, une semaine avant les événements tragiques de mardi, des renseignements sur des risques dangereux d’attentats, contre des cibles dites « sensibles », parmi lesquelles figuraient des centrales nucléaires.
Ce quotidien, de sensibilité libérale, a indiqué dans un article intitulé « Chi sapeva (prima) dell’attentato : Bechis scova un inquiétant dossier », comment les services marocains avaient pu obtenir des renseignements sur la préparation de ces attentats en Belgique. Ce serait grâce au travail d’un de leurs informateurs qui vit dans une zone frontalière, située entre la Tunisie et la Libye.
Le journal milanais affirme que les services marocains auraient averti la Belgique de l’extrême danger qui la guette, notamment au niveau de ses sites nucléaires.
Selon le journal, c’est ce qui expliquerait que des forces de sécurité belges ont été déployées, en urgence, juste après les attaques de mardi à Bruxelles, autour des centrales nucléaires. Cela expliquerait aussi que le personnel des centrales nucléaires de Doel et Tihange a été évacué en urgence, signes que des renseignements précis concernant ces deux sites avaient été fournis par le Maroc.
Libero conclut avec ce commentaire. « Les services secrets marocains sont à l’heure actuelle les plus fiables dans la lutte anti- terroriste, en particulier contre les réseaux de Daech. ». Il estime aussi que les autorités belges auraient pu mieux exploiter ces renseignements marocains. Sous-entendu, il y aurait peut-être eu moyen d’éviter la tragédie de mardi dernier.
Du côté du centre de crise belge, on s’abstient de tout commentaire. « La priorité est donnée à la situation actuelle et aux victimes », nous dit Benoît Ramacker, le porte-parole du centre.
On rappellera que ce n’est pas la première fois que l’efficacité des services de renseignements marocains est mise en avant. Plusieurs sources avaient affirmé que leurs infos avaient été à l’origine de l’assaut mené contre l’appartement de Saint-Denis. Plusieurs fois déjà, il a été dit que ces services figurent parmi les meilleurs et, en tout cas, les plus efficaces au monde. Entre 2002 et 2014, les services secrets marocains auraient permis de démanteler, sur le territoire marocain, 132 cellules terroristes, grâce à la DGST (Direction générale de la surveillance du territoire), spécialisée dans la sécurité intérieure et la lutte contre les intégristes. Quatre autres services sont également rattachés au renseignement marocain : la Direction générale des études et de la documentation, chargée des renseignements extérieurs, les Renseignements généraux qui dépendent du ministère de l’Intérieur et fournissent les informations politiques et sociales à la police, la Direction du renseignement militaire et la Direction de la Sécurité militaire.